content detail

Couple et argent font-ils bon ménage ? Par Alice Delarue

Auteur : 24/06/2015 0 comments 823 vues

 

 

Le Diable probablement

Dans un dossier paru le 2 juin dernier, Le Monde examine « Le couple à l’épreuve de l’argent » à partir d’une récente étude du CREDOC. 97 % des personnes interrogées s’y disent satisfaites de l’organisation financière au sein de leur couple.

Interrogeant à juste titre cette unanimité suspecte, les journalistes ont rencontré la sociologue Caroline Henchoz. D’après elle, ces chiffres illustrent que l’argent reste un tabou dans le couple : « les intérêts personnels ne sont jamais évoqués, car cela casse le côté romantique du couple ». En cas de séparation ou de décès, le retour du refoulé s’avère alors brutal… D’autant que les nouvelles organisations du conjugo, comme le PACS, se révèlent plus précaires en termes juridiques et économiques.

Pour expliquer les raisons de ce tabou, le dossier cite la thèse freudienne qui assimile l’argent à l’objet anal. Par un puritanisme très français, les couples déballeraient plus facilement leurs problèmes sexuels que leurs questions financières. Mais ce tabou ne tient-il pas plutôt à ce que le rapport de chacun à l’argent révèle un certain mode de jouissance solitaire[i] ? Il s’agit que celui-ci reste suffisamment voilé au sein du couple pour que le mythe de la solidarité entre les conjoints puisse perdurer…

Quoi qu’il en soit, ce tabou serait en passe d’être remis en cause : comme chez nos voisins anglo-saxons, contrats de mariage et séparation de biens ont désormais le vent en poupe. Pas sûr que cela suffise à contredire l’adage fameux – quand on aime, on ne compte pas.

[i] Cf. « En ligne avec Jacques-Alain Miller », La Cause du désir, n° 85, septembre 2013, p. 12-13.

About author

Faire Couple

Website: